Art invisible : la nouvelle tendance de l’art contemporain

Si l’art moderne avait mis surtout en valeur l’œuvre d’art comme la peinture et les photographies, l’art contemporain a apporté une innovation sans précèdent.  L’esprit ou l’essence de l’art a pris le dessus sur l’œuvre d’art lui-même. Désormais, on parle de sa dématérialisation.

Mise en valeur de l’imagination et la réflexion

Depuis toujours, l’art est censé provoquer une émotion. Qu’il s’agisse d’une peinture, d’un dessin ou d’une sculpture, le but est d’impressionner le public et de faire passer en même temps un message. Quand on prononce le nom de Picasso, de Vincent Van Gogh ou d’Edouard Manet, on pense immédiatement à la singularité de leurs œuvres ou à leurs célébrités.

Par contre, l’art contemporain a apporté une véritable révolution. L’art n’est plus perçu tel qu’il est dans l’art moderne. En effet, on demande au public de faire preuve d’imagination et de réaliser que le monde est la juxtaposition de l’élément physique et virtuel ou invisible.

Art d’abord, artiste après

Auparavant, on peut dépenser une fortune pour avoir sur ses murs un tableau de Picasso. Acquérir une œuvre d’art de qualité représente une fierté inimaginable. Toutefois, on ne saisit pas forcement  l’esprit ou le message que l’artiste veut faire passer. L’art invisible donne désormais une approche différente. Avec le néant, le public devient curieux et cherche à comprendre ce que l’on veut faire passer.

L’art invisible ne met plus en avant l’artiste, mais plutôt l’esprit ou l’émotion qui l’a motivé ou inspiré. C’est l’art ! L’art devient insaisissable et reste dans la mémoire du public. Contrairement à l’époque où un tableau de peinture est oublié dès qu’une meilleure œuvre d’art apparaît.

Un nouveau courant artistique

L’art invisible est un art révolutionnaire.  De nombreux artistes l’ont déjà expérimenté depuis plusieurs années. On peut citer, par exemple, Duchamp, Jeppe Hein, Scott McCloud.

Le Mona ou Museum of Non-visible Art a d’ailleurs laissé une empreinte importante dans cette révolution de l’art. Des œuvres invisibles y sont exposées. Dans la salle d’exposition, des murs blancs et colorés vous attendent. Pas besoin d’appareil photo, car des cadres vides ornent les murs avec seulement quelques indications pour vous orienter dans votre réflexion.

Et avec l’évolution de la technologie, l’art devient accessible pour tous. C’est également une autre forme de sa dématérialisation. L’exposition via internet et les réseaux sociaux se multiplient. On n’est plus obligé de se rendre dans un musée pour apprécier une œuvre d’art. Cette révolution donne à l’art la place qu’il mérite.

Tendance actuelle : quand l’Art Déco renaît de ses cendres
Quelles sont les techniques de la peinture numérique ou Digital Art ?